Debistrage sur Les Bouches-du-Rhône

Ange Ramonage
Debistrage et entretien de cheminée sur le département des Bouches-du-Rhone

Débistrage Bouches-du-Rhone 13

Pour qu'une cheminée dure longtemps et joue pleinement son rôle durant les périodes froides de l'hiver, elle doit être bien entretenue. L'une des techniques qui permettent de réaliser cet entretien est le débistrage. Mais en raison de sa technicité, elle doit être réalisée par des professionnels.

Qu'est-ce le bistre et pourquoi faut-il le nettoyer ?

Le bistre est un liquide issu de la suie détrempée qui contient des particules d'eau, de carbone et d'huile. Ce liquide s'oxyde et se solidifie au contact des molécules d'oxygène (air) pour donner un corps qui s'apparente à du goudron durci. Le bistre se dépose le long de la paroi des conduits de cheminée. Il s'encrasse et peut s'enflammer à une température de 130°C.

Ce résidu toxique doit impérativement être nettoyé afin que les risques d'incendie soient écartés. Cela permet également d'améliorer la qualité de l'air qui circule dans le logement. Vous devez donc réaliser obligatoirement le débistrage avant le tubage de votre cheminée pour l'installation d'un poêle à bois ou insert. Notre entreprise située dans les Bouches-du-Rhone peut réaliser le débistrage de votre conduit. Nous disposons des outils et des compétences qu'il faut pour réaliser avec professionnalisme cette opération.

debistrage-cheminee

En quoi consiste le débistrage ?

Le débistrage est une technique qui permet de nettoyer l'intérieur du conduit d'une cheminée. Il existe deux types de débistrage : le débistrage chimique et le débistrage mécanique.

Le débistrage mécanique

On a recours à cette technique de nettoyage en cas de dépôt important de bistre. Elle nécessite l'utilisation d'un appareil appelé débistreuse. Cette dernière est composée :

  • D'un flexible ou de cannes rigides,
  • D'une tête rotative dotée de câbles en acier équipés de masselottes ou de plaquettes carbure.
Sous l'action rotative de la tête de la débistreuse, les câbles à masselottes grattent la paroi du conduit et décollent les dépôts de bistre. C'est la technique la plus simple et la plus efficace pour nettoyer un conduit de cheminée. Elle permet de dégager près de 95% du bistre présent.

Le débistrage chimique

Le débistrage chimique est efficace face à un léger dépôt de bistre. Pour le réaliser, on ajoute une poudre anti bistre dans le foyer en fonctionnement, en veillant à ce que le tirage soit au maximum. En brûlant, la poudre produit des gaz qui ont la propriété d'assécher le bistre, et de le fragiliser.

La poudre anti bistre peut être utilisée à titre préventif ou à titre curatif. L'utilisation préventive consiste à mettre de manière hebdomadaire un peu de poudre dans la cheminée. À titre curatif, la poudre anti bistre est mise dans le foyer chaque jour pendant une semaine. Un simple ramonage mécanique sera suffisant pour terminer le nettoyage.

Quand faire un débistrage ?

Le débistrage est obligatoire dans deux situations.

Avant l'installation d'un tubage dans un conduit maçonné

Après plusieurs années d'utilisation, un conduit de cheminée maçonné finit par s'user, il faut alors le rénover en y installant un tubage. Avant de réaliser cette intervention, il est indispensable d'enlever tout le bistre présent dans le conduit. Cela permet de garantir la longévité du nouvel équipement.

Lorsque le dépôt de bistre devient très dur

Le débistrage est une opération qui permet de compenser les insuffisances du ramonage. En effet, le ramonage (manuel) s'effectue avec un hérisson. Cet objet muni d'une tête ronde est passé dans le conduit afin d'éliminer les suies et les dépôts de bistre par grattage. Mais, le dispositif devient inefficace si le dépôt de bistre est trop solide : le hérisson ne parvient plus à gratter correctement la paroi. À ce stade, il faut donc recourir au débistrage.

Comment éviter l'encrassement de votre conduit ?

Plusieurs causes sont à l'origine du dépôt de bistre. Un défaut d'isolation de votre conduit de cheminée peut engendrer la formation de cette matière. Lorsque la chaleur des fumées entre en contact avec la froideur de la paroi du conduit, cela provoque un choc thermique qui favorise la condensation (de la fumée). De plus, lorsque le conduit de cheminée est mal dimensionné, l'air frais n'y entre pas facilement. Par ailleurs, l'utilisation de bois de mauvaise qualité peut aussi causer l'encrassement de votre conduit de cheminée.

Ainsi, pour éviter la formation de bistre, il faut veiller à ce que votre conduit de cheminée soit étanche et bien droit. Cela permettra aux gaz de sortir facilement et rapidement. Préférez également le chêne et le hêtre aux bois résineux et humides. De plus, faites régulièrement le ramonage de votre cheminée pour le garder en bon état pendant longtemps.

Notre société dans les Bouches-du-Rhone est entièrement disponible pour vous aider à réaliser vos travaux de ramonage et de débistrage dans les règles de l'art. Tout ce que vous avez à faire est de nous contacter pour demander un devis. Un artisan se rendra disponible dans les plus brefs délais pour vous servir.

main-verte

24 / Janv / 2021

Astuces pour avoir la main verte

Certaines personnes semblent n'avoir aucun don en matière de jardinage, ce qui fait qu'elles ont souvent du mal à

Continuer à lire